Avez-vous déjà entendu parler des facettes dentaires ? C’est une ressource de plus en plus utilisée en dentisterie lorsque l’on veut obtenir une plus grande harmonie dans le sourire, sans avoir besoin de procédures très longues ou de ressources plus complexes. Ainsi, si l’idée est de corriger des défauts plus légers de la dentition, comme les taches, le diastème et même certains problèmes de formation, ils peuvent être indiqués.

Afin de comprendre si la facette dentaire est la plus recommandée pour vous, il est important d’en savoir un peu plus et, bien sûr, de consulter un professionnel fiable. Quels sont leurs types et leurs indications, ainsi que les avantages et les inconvénients de leur utilisation.

Que sont les facettes dentaires ?

En effet, selon les cas, le sourire désharmonieux peut affecter votre relation avec les autres, avec des conséquences qui touchent à la fois votre vie personnelle et professionnelle. Il est donc important de comprendre quels sont les traitements dentaires qui peuvent vous aider à sourire plus légèrement.

La facette dentaire est venue aider – et beaucoup – dans ce sens. Il s’agit de prothèses dentaires qui peuvent être faites de différents types de matériaux, selon l’indication du dentiste, qui aident à corriger certains problèmes dans les dents. Ils peuvent être utilisés en cas de dents fêlées, usées, hachées ou inégales, par exemple…

La résine et la porcelaine sont les matériaux utilisés pour l’application des facettes, qui sont collées sur le devant des dents. Pour cela, elles sont réalisées par une prothèse, dans le cas d’appels indirects, ou par le dentiste lui-même, au cabinet – lorsqu’il s’agit de facettes directes. Leur mise en place se fait à l’aide d’un ciment de résine. Une observation importante : il ne faut pas confondre la facette (qui exige le port des dents pour son placement) avec une lentille de contact dentaire.

Comment sont-ils placés et quels sont les soins après leur demande ?

Pour l’application de la facette dentaire, il sera nécessaire d’user une partie de la surface des dents, où la lame de résine ou de porcelaine sera collée. Si le travail est effectué dans un laboratoire de prothèses dentaires, le professionnel fera un moulage. Une fois qu’il est prêt, le dentiste le pose rapidement sur la dent dans le cabinet même. La procédure peut se faire en quelques consultations.

Ensuite, le patient devra prodiguer quelques soins de base pour que la facette dentaire reste toujours propre et que la procédure soit réussie. Il faut donc utiliser le fil dentaire et se brosser les dents régulièrement (au moins deux fois par jour ou toujours après l’alimentation). Votre dentiste peut recommander l’utilisation de produits fluorés dans sa composition pour maintenir la durabilité des facettes.

L’important est de maintenir de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire pour s’assurer que les résultats attendus du traitement dentaire sont satisfaisants. Après tout, la facette dentaire sera placée précisément pour vous aider à conserver un sourire plus beau et plus sain, n’est-ce pas ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation des facettes ?

L’un des grands avantages du traitement dentaire par facettes est le temps nécessaire pour effectuer l’ensemble de la procédure. En général, elle peut être réalisée en trois consultations seulement, ce qui amène de nombreux patients à faire ce choix. De plus, les facettes (en porcelaine) ne subissent pas de changement de couleur en fonction de l’alimentation ou de l’utilisation de médicaments, par exemple, comme c’est le cas pour leurs dents naturelles.

Les facettes en porcelaine ont une durabilité qui peut atteindre 15 ans si elles sont bien placées et si le patient prend les soins recommandés par le dentiste qui a fait la demande. Les facettes en résine sont moins résistantes (et avec le temps, elles deviennent plus sombres) mais elles ont aussi une bonne durée de vie, compte tenu également de l’attention qu’elles portent à la santé bucco-dentaire.

Le plus important est que la facette dentaire est une solution rapide, souvent moins chère et plus sûre pour corriger de petits défauts de votre dentition, sans qu’il soit nécessaire de recourir à la chirurgie, à l’utilisation d’appareils orthodontiques, entre autres procédures plus invasives, si votre problème est léger. Parmi les inconvénients, on peut citer une plus grande sensibilité et l’irréversibilité de la procédure.

Quand les facettes dentaires sont-elles indiquées ?

Il convient de rappeler que la facette dentaire n’est pas la solution à tous les problèmes. Il existe certaines indications et contre-indications à son utilisation, qui doivent être discutées avec votre dentiste. Surtout dans le cas de celles en résine, les indications impliquent des corrections plus légères, comme la coloration ou la forme des dents. C’est le cas des diastèmes, qui sont ces espaces vides entre les incisives centrales.

En cas de petits défauts d’alignement de l’arcade dentaire, des facettes peuvent également être recommandées. Le matériau à utiliser (résine ou porcelaine) dépend de la résistance supplémentaire nécessaire. Ils diffèrent également en termes de prix, car les placages de porcelaine sont plus chers. Ils sont donc indiqués lorsqu’il existe des risques de fracture.

Pour savoir si la facette dentaire est recommandée dans votre cas, voyez quelles sont vos principales indications :

Les facettes en porcelaine et en résine diffèrent sur certains aspects, ce qui influencera la décision que vous prendrez avec votre dentiste. Les placages de porcelaine sont plus résistants, ont une plus grande durabilité et changent à peine de couleur. En revanche, ils sont plus chers que ceux en résine, recommandés uniquement dans des situations moins complexes.

La recherche d’un professionnel dentaire est fondamentale, outre l’indication de celui-ci pour l’adoption de la procédure, afin que les facettes ne soient pas utilisées de manière erronée. Par conséquent, assurez-vous de prendre un rendez-vous et de parler à votre dentiste du type de facette le plus recommandé pour votre cas.