Lorsque des enfants naissent, leurs soins de santé sont innombrables. Apprendre à prendre un bain, changer les couches, les emmener chez le pédiatre et se faire vacciner ne sont que quelques exemples. Au milieu de ce véritable marathon, de nombreux parents ne font pas attention aux soins bucco-dentaires ou n’achètent pas de brosse à dents pour bébé.

Cependant, il est très important d’établir une routine pour faire toute la désinfection, même si les premières dents ne sont pas apparues. Et quand ils commencent à apparaître, n’ayez aucun doute : il est temps de consulter un odontopédiste pour commencer à brosser.

Pour en savoir un peu plus sur ce sujet et connaître les meilleurs conseils pour cette phase, continuez à lire le texte ci-dessous !

1. Soyez au courant des premiers soins

Beaucoup de gens ne le savent pas, mais le rituel du nettoyage de la bouche du bébé doit commencer avant la naissance des dents. Cette stimulation orale l’aidera à s’y habituer et l’empêchera de refuser de se brosser les dents dans un avenir proche.

Le nettoyage peut se faire avec une gaze trempée dans de l’eau filtrée ou bouillie, en passant par toute la gencive et sans utiliser d’autre produit (comme le dentifrice). Il n’est recommandé qu’un nettoyage délicat, car c’est une période où les dents naissent, et la région devient généralement très sensible.

La fréquence ne doit pas être quotidienne, et il vaut mieux la laisser au soir – ce qui contribue déjà à créer une idée de routine.

2. Choisir les meilleurs accessoires pour le brossage

Lorsque les premières dents commencent à apparaître dans la bouche du bébé, il est temps de commencer à se brosser les dents. Cela se produit généralement vers six mois de vie, bien que le développement de chaque enfant puisse être différent.

Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, il est bon d’utiliser un doigtier en silicone, un accessoire qui est couramment vendu en pharmacie et qui peut faciliter le nettoyage. Il suffit de mettre le doigt entre les matériaux et de guider les mouvements.

La principale responsabilité lors de l’achat d’une telle pièce est de toujours veiller à votre hygiène – après tout, cela n’a pas beaucoup de sens d’utiliser quelque chose de sale pour nettoyer la bouche de votre bébé, n’est-ce pas ?

Une autre alternative est l’utilisation de brosses à dents souples, notamment pour ne pas provoquer de blessures ou tout autre impact négatif. Il est intéressant de vérifier la recommandation des marques elles-mêmes sur l’emballage afin de ne pas acheter un modèle trop agressif pour l’âge.

L’astuce consiste à rechercher des poils souples ou extra-souples, ainsi que des petites têtes et des bords arrondis pour accéder sans difficulté aux coins de la bouche de bébé.

3. Atteindre la fréquence idéale

Au début, vous pouvez brosser les dents de votre bébé deux fois par jour, ce qui suffit généralement pour éviter les caries. Cependant, il s’agit d’une indication avec une date de péremption, car avec l’introduction des aliments, le nettoyage doit être plus assidu.

Après avoir commencé à être en contact avec des aliments solides et avoir établi une routine de repas, l’enfant doit également se brosser les dents au moins trois fois par jour – après les principaux repas, comme les adultes.

Cette tâche doit être accomplie avec un dentifrice au fluor. L’utilisation de la substance est autorisée, à condition que les parents appliquent une quantité modérée du produit et supervisent le brossage.

L’idéal est de n’utiliser que l’équivalent d’un demi-grain de riz, mais dès l’âge de trois ans, la quantité peut être augmentée jusqu’à la taille d’un grain entier. L’objectif de ces règles est simple : éviter l’ingestion d’un excès de fluor par les bébés, qui peut provoquer une « fluorose », phénomène caractérisé par l’apparition de taches blanches sur les dents.

4. Apprenez à brosser les dents de votre bébé

Le fait d’agir en mode automatique peut souvent causer certains dommages par manque d’attention. Un exemple en est le fait de se brosser les dents de toute façon, à la hâte et sans terminer le travail de manière correcte.

Pour que cela ne se produise pas et que la santé bucco-dentaire ne soit pas compromise, consultez dès maintenant quelques conseils pour rendre le brossage plus efficace.

5. N’oubliez pas l’hygiène de la langue

Un détail qui passe inaperçu pour beaucoup de gens est la mission de nettoyage de la langue pendant la routine d’hygiène. Bien qu’il soit plus facile d’identifier la saleté sur les dents, la région de la langue accumule également des résidus alimentaires et des microorganismes.

Ainsi, votre hygiène est fondamentale même pour éviter la prolifération des bactéries et prévenir l’apparition de la mauvaise haleine. Dans les premiers mois de la vie, cela peut se faire avec une gaze humide, ainsi que le processus de nettoyage de toute la bouche. Lors du brossage quotidien, utilisez la brosse douce pour éliminer les impuretés de l’arrière de la langue.

6. Évitez les bains de bouche

Un autre doute courant concernant la santé bucco-dentaire des petits est celui de l’utilisation ou non du bain de bouche. Le problème est qu’il y a un risque que l’enfant avale le produit, qui n’est pas approprié, même s’il est en petite quantité – par conséquent, en général, son utilisation n’est pas recommandée.

Si le petit s’adapte à une situation spécifique, c’est le professionnel spécialisé qui doit dire si cette étape doit être incluse dans les pratiques d’hygiène quotidiennes et comment elle doit être réalisée.

7. Prenez rendez-vous avec un pédiatre

Pour éviter tout problème, les parents doivent emmener leur bébé chez l’odontopédiste dès la naissance de ses premières dents. C’est la meilleure solution pour lever tous les doutes et recevoir les conseils appropriés sur le brossage et les autres soins (comme le choix du dentifrice, de la brosse, etc.).

Ce suivi individualisé est très important car chaque enfant est différent de l’autre, ce qui demande une attention particulière et peut impliquer des recommandations différentes. Le professionnel responsable des soins indiquera même la périodicité de retour aux rendez-vous pour chaque patient.

Enfin, n’oubliez pas que ces visites sont des occasions de créer cette habitude dès l’enfance. La relation doit être aussi calme que possible afin que l’obligation d’aller chez le dentiste ne soit pas perçue comme quelque chose de négatif ou de traumatisant. Il convient également de rappeler que l’exemple des parents est essentiel dans tout ce contexte.