Le cure-dent est un produit utilisé pour diverses fonctions, notamment pour retirer les morceaux de nourriture qui peuvent rester entre les dents. Il est assez fréquent de voir des personnes utiliser cet objet, qui est même proposé dans les restaurants et les bars. Cependant, à la surprise de beaucoup, il ne remplace pas le fil dentaire et il peut faire plus de mal que de bien au niveau de l’hygiène. En effet, les cure-dents peuvent blesser les gencives et enlever les restaurations, tout en endommageant les dents.

C’est la raison pour la quelle cette option est contre-indiquée par les dentistes car les cure-dents n’atteignent pas la région interdentaire et ils n’enlèvent pas la plaque dentaire, ce qui donne une fausse impression de propreté. Il est donc très important de s’informer, afin de ne pas transmettre de mauvaises habitudes à la famille sans en être conscient.

Quels dommages le cure-dent peut-il causer ?

L’utilisation incorrecte d’un cure-dent peut causer divers dommages à la santé bucco-dentaire. Vérifiez ci-dessous ce qu’ils sont.

Il génère la rétraction de la gencive

La gencive est l’une des principales déficiences du cure-dent, surtout lorsqu’il est utilisé fréquemment. En effet, une pression intense sur la zone provoque un écorchage et, par conséquent, une rétraction gingivale. Ainsi, lorsque vous l’utilisez fréquemment, sachez que votre santé bucco-dentaire peut être en jeu.

Il peut entraîner une rétraction osseuse

La plupart des gens utilisent les cure-dents avec insouciance, en les poussant avec force entre les espaces entre les dents pour mieux retirer la nourriture accumulée. Cependant, ce mouvement entraîne un léger écartement des dents, surtout s’il est effectué plusieurs fois par jour.

Cet acte fonctionne comme un appareil dentaire qui pousse les dents constamment, mais dans la direction opposée. Cela peut prédisposer à la rétraction des os et des gencives. Avec le temps, l’émail des dents est également altéré, ouvrant une autre porte aux bactéries qui causent la carie dentaire et la mauvaise haleine.

Il enlève la couche protectrice des dents

Comme il s’agit d’un objet dur et pointu qui est utilisé avec force contre les dents, le cure-dents peut provoquer une érosion de l’émail dentaire, qui est la couche la plus externe et qui aide à protéger la dent contre les caries et les bactéries. Bien que cette érosion soit réduite, lorsqu’il est utilisé très souvent, le cure-dent provoque des défaillances dans l’émail, qui augmentent avec le temps et permettent l’entrée de micro-organismes.

La gomme fait mal et elle est exposée

Les risques liés au choix du cure-dent sont liés à la manière dont il est utilisé. La manipulation se fait généralement avec force, de sorte que la saleté est enlevée, et presque toujours sans l’aide d’un miroir, ce qui rend la coutume encore pire. Selon le type de résidu que la personne veut enlever, sans visualiser où il se trouve, il est possible que la pointe du cure-dent finisse par blesser la gencive pendant le processus.

Cette blessure, en plus de causer de l’inconfort et de la douleur, est une porte d’entrée pour les bactéries. Par conséquent, plus le nombre de blessures et la fréquence à laquelle elles apparaissent sont importants, plus le risque d’exposer la gencive et de provoquer une inflammation est élevé.

Il n’élimine pas les saletés les plus coriaces

Il est important de se rappeler que malgré l’élimination apparente de la saleté, les cure-dents sont incapables de retirer toute la nourriture piégée. Par conséquent, leur utilisation fréquente ne procure qu’une sensation de propreté. En fait, la saleté peut rester coincée entre les gencives. Il est donc essentiel d’abolir cette habitude et de renforcer le nettoyage avec un brossage et un fil dentaire appropriés, qui peuvent passer assez facilement à travers les espaces entre les dents.

Il stimule la prolifération des bactéries

En rapport avec cette fausse impression que le cure-dent aide à nettoyer la dent et à éliminer les bactéries, on souligne le fait que l’objet pousse une partie de la saleté dans la gencive. Cela rend plus difficile l’élimination des aliments lors de l’utilisation de la brosse à dents, ce qui entraîne l’accumulation de plaque et, par conséquent, l’apparition de caries.

Il peut faire tomber les dents

Chez les personnes dont les gencives sont rétractées, les dents peuvent devenir plus visibles à la base et peuvent même exposer la racine. Lorsque cela se produit, il est facile d’atteindre cette zone du cure-dent, qui est plus fragile et peut se casser ou subir de petites fractures sous l’action du cure-dent. Lorsque la racine est touchée, les dents deviennent moins stables. Ainsi, outre la douleur, il y a aussi le risque qu’ils tombent, car ils ne sont pas bien attachés aux gencives.

Comment maintenir une bonne santé bucco-dentaire ?

Comme on l’a vu, il est très important d’éviter l’utilisation de cure-dents pour prévenir la douleur et les problèmes plus graves. Ainsi, l’abandon de cette habitude et l’adoption d’une bonne hygiène bucco-dentaire sont essentiels pour maintenir les gencives et les dents en ordre. Pour cela, il faut faire preuve d’une certaine prudence au quotidien.

Utiliser du fil dentaire

Il est très important de cesser d’utiliser le cure-dent et de prendre l’habitude de passer le fil dentaire, car lui seul peut atteindre les espaces entre les dents. En outre, elle contribue à éliminer la plaque et les déchets alimentaires. Ainsi, le fil dentaire garantit un nettoyage sous-gingival et prévient des problèmes tels que les taches sur les dents, la mauvaise haleine et la gingivite.

Se brosser les dents fréquemment

Se brosser les dents correctement ne doit pas être une tâche précipitée, car en 2 minutes il est possible de faire un bon brossage. Pour ce faire, effectuez des mouvements contrôlés et circulaires sur les gencives et les dents, sans force excessive. En outre, il est important d’opter pour une brosse à poils souples.

Maintenant que vous savez que le cure-dent est un grand méchant contre votre santé bucco-dentaire, n’oubliez pas d’abandonner cette habitude, de passer le fil dentaire tous les jours et de continuer à bien vous brosser les dents. Sachez que de bons soins valent mieux que de futurs problèmes.

De belles dents pour une meilleure qualité de vie

Une bonne santé dentaire est une condition sine qua non pour une bonne qualité de vie. Une bouche saine permet en effet de préserver toutes les saveurs lors de la prise d’aliments et donc d’en tirer du plaisir. Elle permet aussi une bonne mastication, une bonne déglutition et par extension facilite la digestion. Une bonne santé bucco-dentaire joue également un rôle important dans nos relations sociales : un sourire édenté ou une mauvaise haleine peuvent notamment inhiber et fragiliser nos rapports aux autres.

Santé dentaire : des conséquences sur la santé en générale

Au-delà du bien-être quotidien, une mauvaise santé bucco-dentaire peut, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), accroître les risques sur la santé générale. L’OMS met en lumière le fait que certaines maladies bucco-dentaires représentent un facteur de risque pour un certain nombre d’affections générales. Les maladies parodontales seraient notamment liées :

  • À certaines maladies cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux ;
  • À des infections respiratoires ;
  • Au diabète ;
  • À la polyarthrite rhumatoïde ;
  • À l’obésité ;
  • Aux accouchements prématurés et autres maladies.

Lien entre santé dentaire et santé générale : quel mécanisme ?

Parfois, certains micro-organismes présents dans une bouche présentant une maladie parodontale peuvent migrer dans le sang et être ainsi impliqués dans les différentes formes de la maladie athéromateuse (infarctus du myocarde ou des  AVC). Les personnes souffrant de maladie parodontale verraient ainsi le risque d’être victimes d’une crise cardiaque multiplié par deux. Par ailleurs, les maladies parodontales rendent plus difficile la stabilisation du  taux de glucose sanguin, ce qui est un vrai problème pour les diabétiques.

De manière générale, les maladies dentaires sont liées à des déséquilibres de l’écosystème buccal. Certaines bactéries buccales peuvent être dangereuses si elles passent dans la circulation sanguine. Plus la personne est fragilisée, plus élevés sont les risques associés aux bactériémies transitoires d’origine buccale.

De nombreuses études internationales confirment les nombreux liens entre santé bucco-dentaire et santé générale. Une prise en charge précoce et des visites régulières chez son dentiste permettent de limiter la progression des maladies parodontales, les caries et des conséquences de ces pathologies.

Une bonne santé dentaire pour préserver toute son autonomie

Par ailleurs, une bouche saine permet de lutter contre la perte d’autonomie liée à la perte des dents. En se dégradant, la santé bucco-dentaire peut mener les personnes âgées vers une augmentation de la dépendance. Elle a en effet un impact sur l’alimentation : la mastication et la déglutition sont rendues plus difficiles quand la dentition est en mauvais état.

La perte de plaisir peut mener à une perte d’appétit et à la dénutrition. Par ailleurs, une mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences sur la parole entraînant une perte de l’estime de soi, une désocialisation. Grâce à une bonne hygiène dentaire et à des visites régulières chez le dentiste, la dégradation de la santé bucco-dentaire des seniors est tout à fait évitable.

Adopter une bonne hygiène dentaire au quotidien

Les visites au moins une fois par an chez un dentiste permettent de détecter un certain nombre de pathologies comme des caries débutantes, une obturation défectueuse, des lésions buccales ou autres affections buccodentaires. Mais elles ne seront pas suffisantes si elles ne sont pas accompagnées au quotidien des gestes adaptés :

  • Un brossage deux à trois fois par jour avec une brosse à dents adaptée et changée régulièrement (tous les 3 mois ou dès que les poils se courbent), et un dentifrice au fluor.
  • L’utilisation d’un fil dentaire pour nettoyer parfaitement les espaces entre les dents et les gencives et limiter la formation de caries et maladies parodontale.
  • Ne pas oublier la langue qui est un véritable réservoir à microbes quand elle n’est pas nettoyée. Utiliser le dos de la brosse à dents quand celle-ci possède un gratte-langue, ou utiliser les poils de la brosse à dents en frottant doucement.

Enfin, une alimentation saine et variée est aussi primordiale pour conserver une bouche saine le plus longtemps possible. La bonne nouvelle c’est qu’il est désormais possible de conserver des dents saines tout au long de sa vie !