La carie du biberon est le nom donné à un problème qui touche les bébés au stade de l’allaitement. Elle affecte même les dents de lait et est liée à l’ingestion d’aliments à forte teneur en sucre, surtout pendant la nuit.

C’est exact ! La carie dentaire est l’un des problèmes dentaires les plus courants sur la planète. Elle peut toucher des personnes de tout âge. Malheureusement, les petits n’en sont pas exempts, même s’ils n’ont pas une alimentation aussi variée que celle des adultes.

Mais quel est exactement ce problème ? Quelles sont ses causes ? Est-il possible de l’empêcher ? Comment se déroule le traitement ? En pensant à résoudre tous ces doutes, voici un contenu complet avec diverses informations sur le sujet.

Qu’est-ce que la carie du biberon ?

Également connue sous le nom de carie de la petite enfance, la carie du biberon désigne la détérioration des dents causée par l’accumulation de bactéries nocives dans la région buccale.

Alors que la carie de l’adulte est due à un manque d’hygiène de la cavité buccale, la carie de l’enfant est causée par l’ingestion de liquides sucrés, soit naturellement, comme dans le cas des jus de fruits ou du lait, soit artificiellement.

Et il convient de souligner que ce problème est beaucoup plus fréquent chez les enfants qui dorment avec le biberon ou avec des mannequins trempés dans une solution sucrée, comme le miel ou des produits similaires.

Lorsque les sucres entrent en contact avec les dents du bébé et d’autres structures buccales, comme les gencives, des bactéries entrent en jeu. Ils produisent des acides et d’autres substances qui corrodent progressivement l’émail des dents, endommageant leur surface et ouvrant la voie à des zones plus internes.

Pendant la nuit, les risques s’intensifient en raison de la baisse de la production de salive, qui contient des substances responsables de l’oxygénation orale et de la neutralisation des sucres et des agents nocifs.

La carie chez les bébés présente-t-elle des risques ?

Croire que les caries des bébés sont inoffensives est une erreur très courante. Pour la plupart des gens, les dommages aux dents de lait ne présentent pas de grands risques, car elles seront remplacées plus tard par les dents fixes de l’enfant. Dans la pratique, cependant, les choses sont très différentes.

Les dents de lait peuvent même être temporaires, mais leur détérioration peut entraîner des pertes qui durent toute la vie. En plus d’être nécessaires à l’enfant, utilisées dans des activités telles que la parole et la mastication, les dents de lait servent de base à la dentition définitive. En d’autres termes, on peut dire qu’ils servent de moules pour la localisation des dents fixes.

Les caries de la petite enfance et les dommages qui en résultent pour ces dents peuvent donc faire que le bébé souffre de dents tordues ou endommagées à l’âge adulte. Ce type de problème va bien au-delà de l’esthétique et peut provoquer des douleurs, des migraines, des problèmes de mastication et même affecter la respiration.

En outre, il convient de mentionner les dangers d’infection causés par les caries, qui provoquent beaucoup de douleur et d’inconfort. Si elles ne sont pas traitées correctement, elles peuvent évoluer vers un tableau inflammatoire beaucoup plus grave. Dans les cas plus extrêmes, les bactéries tombent dans le sang et peuvent affecter d’autres organes, créant un problème systémique.

Quels sont les principaux symptômes ?

Les symptômes de la carie du biberon sont assez similaires au problème qui touche les personnes d’autres groupes d’âge. Souvent, cette situation ne montre aucun signe et peut évoluer vers des stades plus graves sans même que l’on s’en aperçoive. D’autres fois, cependant, le bébé peut présenter des douleurs ou des malaises, accompagnés ou non de manque d’appétit ou d’agitation.

Des symptômes tels que la mauvaise haleine ou la rougeur et le gonflement des gencives peuvent également apparaître. Dans tous les cas, le symptôme le plus courant se présente sous la forme de taches ou de signes de dommages sur les dents de devant, la zone la plus touchée par la carie du biberon. Les dents arrière peuvent également être touchées.

Comment ce problème est-il traité ?

Le traitement de ce problème dépendra d’un certain nombre de facteurs, tels que l’âge du patient, le stade de la carie et l’état de santé général de l’enfant.

Dans les cas initiaux et plus légers, on applique généralement des produits contenant du fluor, ce qui peut inverser la situation et restaurer l’intégrité des dents touchées.

Les restaurations peuvent également être effectuées dans des situations plus légères. Dans les cas plus graves, le traitement est similaire à celui qui est pratiqué chez l’adulte, avec un canal ou même l’extraction des dents endommagées. Pour éviter la perte des dents, il est essentiel de demander une assistance dentaire dès l’apparition des symptômes.

Que pouvez-vous faire pour éviter la carie du biberon ?

Maintenant que vous connaissez la gravité des caries de la petite enfance et la façon dont elles peuvent nuire à la santé bucco-dentaire des enfants, que diriez-vous de connaître les principales méthodes de prévention pour tenir ce problème à l’écart de vos enfants ?

Tout d’abord, on doit ysouligner l’importance de consultations régulières avec un odontopathologiste pédiatrique. En outre, la planification de l’investissement dans un régime de soins dentaires devrait être une priorité, car le suivi pendant cette phase doit être constant.

En plus de prévenir les problèmes éventuels et de les diagnostiquer le plus tôt possible, des rendez-vous réguliers avec un dentiste aident à familiariser les petits avec l’environnement du cabinet, à éviter les expériences traumatisantes et à faciliter les procédures.

D’autres mesures importantes sont prises pour prévenir ce problème :

Nettoyez les gencives du bébé avec une gaze ou un chiffon doux après l’avoir nourri ;

Brossez les dents de l’enfant dès la première éruption dentaire, toujours avec des produits adaptés à son âge ;

utiliser le fil dentaire dès l’apparition des dents, selon les critères définis par le dentiste ;

éviter de proposer des produits extrêmement sucrés, tels que les boissons gazeuses ;

ne pas laisser le bébé dormir avec le biberon contenant des liquides sucrés, même s’ils sont naturels ;

éviter de faire passer des ingrédients sucrés, comme le miel, sur la sucette du bébé ;

réduire la teneur en sucre de l’alimentation de l’enfant ;

encourager l’utilisation de lunettes dès que l’enfant a 1 an ;

fournir une alimentation saine et équilibrée au bébé.

Vous vous rendez compte que la carie du biberon n’est pas une blague. On ne peut pas négliger la santé bucco-dentaire des enfants. Et la prévention de ce problème est le meilleur moyen de garder les petits heureux et en bonne santé. Pour ce faire, l’accompagnement d’un dentiste fiable est indispensable à toutes les étapes de la vie !