Le blanchiment des dents est l’un des traitements dentaires les plus recherchés au Brésil. Si la procédure est devenue très populaire ces dernières années, les avertissements des experts sur les risques de le faire sans la supervision d’un dentiste ont également augmenté. Dans cet article, vous découvrirez les options de traitement disponibles, les avantages et les inconvénients de chacune d’elles, et vous comprendrez pourquoi le suivi du dentiste est essentiel pour ce type d’intervention. Mais avant de connaître les options disponibles sur le marché, il est nécessaire de comprendre les causes du noircissement des dents. C’est la seule façon de comprendre dans quels cas un blanchiment des dents est nécessaire.

Comprendre les taches sur vos dents

Nos dents peuvent présenter plusieurs changements de couleur causés par des taches, certaines plus faciles à enlever, d’autres plus compliquées. Ces taches sont généralement divisées en deux groupes. Extrinsèque : dans la plupart des cas, les changements de couleur sont dus à des taches sur l’extérieur de la dent, ou extrinsèques, causées principalement par : une consommation excessive de boissons avec des colorants comme le café, les boissons gazeuses et le vin ; l’utilisation de cigarettes ; l’accumulation de plaque bactérienne, etc. Dans ce cas, lorsque les soins d’hygiène bucco-dentaire quotidiens ne suffisent pas à éliminer les taches, les dentistes indiquent généralement un blanchiment des dents.

Découvrez les habitudes qui préviennent la carie dentaire

Intrinsèque : moins fréquentes, ces taches atteignent la dent plus profondément. Elles sont causées par plusieurs facteurs, tels que le sang qui se répand à l’intérieur de la dent, l’ingestion de l’antibiotique tétracycline, la jaunisse. Dans ces cas, le traitement est généralement plus invasif. Dans certains cas, cependant, le dentiste peut évaluer la possibilité d’un blanchiment professionnel des dents.

La carie dentaire est une maladie qui peut être évitée. Voici les meilleurs moyens de la prévenir :

Ayez une bonne hygiène buccodentaire et utilisez des produits fluorés.

  • Brossez-vous les dents au moins 2 fois par jour et passez la soie dentaire entre vos dents chaque soir.
  • Utilisez des produits fluorés tels que le dentifrice et le rince-bouche. Si l’eau de votre municipalité est fluorée, choisissez de boire cette eau. Les fluorures préviennent la carie dentaire en renforçant l’émail des dents.

Adoptez de saines habitudes alimentaires.

  • Limitez la quantité de sucres dans votre alimentation et diminuez la fréquence à laquelle vous consommez des aliments sucrés.
  • Évitez de consommer des boissons et aliments sucrés ou acides entre vos repas ou comme collation (exemples : biscuits sucrés, boissons gazeuses, boissons énergisantes, etc.).

Examinez régulièrement l’intérieur de votre bouche et de celle de vos enfants.

  • En regardant dans votre bouche, vous pouvez vérifier l’état de vos dents et détecter les caries avant que les symptômes apparaissent. Une carie a l’apparence d’un petit trou coloré.
  • Il est aussi recommandé d’examiner régulièrement l’intérieur de la bouche de votre enfant pour vérifier s’il a des caries. Chez les jeunes enfants, les caries peuvent être plus difficiles à détecter. Elles se présentent souvent sous forme de taches ou de lignes blanches situées le long de la gencive. À un stade avancé, la carie devient visible et forme alors un trou de couleur brune ou noire.

Faites-vous examiner les dents par un dentiste au moins une fois par année.

  • Amenez les enfants chez le dentiste pour la première fois vers l’âge de 1 an.
  • Demandez au dentiste de vous renseigner sur l’application de fluorure sur les dents, sur les suppléments fluorés et sur la pose de scellant dentaire.

Risques et contre-indications du blanchiment des dents

Avant de comprendre le fonctionnement des traitements, il faut savoir qu’ils utilisent tous des agents de blanchiment, comme le peroxyde d’hydrogène, présents en différentes concentrations. Lorsqu’ils sont présents en grandes quantités, ces agents, au contact des gencives, de la langue et d’autres parties de la bouche, peuvent provoquer des problèmes tels que : inflammation, rétraction des gencives, perte de papilles. Par conséquent, tous les traitements disponibles (même ceux qui sont faits maison) doivent être prescrits et accompagnés par un dentiste, qui prendra soin d’isoler les agents blanchissants du reste de la bouche.

Tout le monde ne peut pas avoir recours à des traitements avec des agents de blanchiment. Les femmes enceintes et allaitantes, les personnes ayant subi de grosses restaurations, les patients souffrant d’une grave irritation des gencives, les fumeurs invétérés, entre autres, sont contre-indiqués.

Traitements disponibles

Voir ci-dessous les deux principaux types de traitements proposés par les dentistes.

Blanchiment

Contrairement à ce que son nom implique, ce n’est pas un traitement à faire seul. Il s’agit d’une procédure à réaliser après consultation d’un dentiste, qui prescrira le produit de blanchiment à utiliser et réalisera un moule sur lequel il sera appliqué. Avec le plateau personnalisé et le gel éclaircissant prescrit, le patient effectue le traitement à domicile pendant environ deux semaines, en séances d’environ 60 minutes. Il existe des plateaux sur le marché, mais ils ne sont pas recommandés. Seul le moule fait sur mesure empêche le gel de glisser dans le reste de la bouche.

Avantages : c’est un traitement moins cher et dont les effets sont plus durables que ceux du blanchiment en cabinet.

Inconvénients : bien que peu fréquent, le patient peut souffrir d’une certaine sensibilité au cours des semaines de traitement. En outre, les effets sont plus longs à apparaître que ceux d’un blanchiment de bureau.

Le traitement réalisé par le dentiste

Une autre possibilité est le traitement effectué directement par le dentiste dans son cabinet. Ce type d’intervention se fait en quelques séances et utilise des produits à plus forte concentration en agents blanchissants que ceux utilisés dans le cadre d’un traitement à domicile. Dans certains cas, le dentiste peut opter pour l’application d’un laser pour renforcer l’effet des agents blanchissants.

Avantages : le traitement professionnel est plus rapide et plus efficace.

Inconvénients : il est plus coûteux que le traitement à domicile, et les effets durent moins longtemps.

Conclusions

Vous devez vous demander : existe-t-il un meilleur traitement ? La réponse est non, car chaque technique est plus indiquée pour un certain type de patient. C’est pourquoi, de nombreux dentistes ont recommandé de combiner un traitement professionnel avec une approche à domicile afin d’accroître le confort du patient et d’améliorer les effets à long terme du traitement.